Cet ensemble de pages récapitule les fêtes mobiles des années 1583 à 2100.

Leur plus grand intérêt réside dans le décodage de dates dans les registres paroissiaux.

Lorsque l'on trouve la formule : " l'an 1591 et le mardi suivant quinquagésime ... ".

Le tableau permet de savoir que ce mardi suivait le dimanche de quinquagésime dont la date est le 24.02.1591 et donc ce mardi est le 26 février 1591.

Par ailleurs, ces tableaux indiquent les dates de Pâques et de Pentecôte ainsi que les dates de début du carême durant lequel, sous l'ancien régime, les mariages, sauf circonstance exceptionnelle, n'étaient pas célébrés.